6 solutions to quit smoking

6 solutions to quit smoking

[source :

 

Au micro d’Europe 1, Nathalie Latour, déléguée générale de la Fédération Addiction nous partage son expérience et ses conseils pour essayer d’arrêter de fumer.
L’article commence avec ce rappel :
L’experte rappelle que le tabagisme est une maladie à part entière car “la personne perd le contrôle de cet aspect de leur vie et c’est un élément répétitif.” Son premier conseil ? Que les fumeurs se fassent accompagner dans leur démarche et de trouver la méthode qui leur conviendra le mieux.

 

 

1/ Trouver les bonnes raisons.  Savoir ce qui vous motive. Ça peut-être une raison familiale (l’arrivée d’un nouveau bébé, une demande de votre conjoint.e) ou encore une raison professionnelle (un nouvel emploi plus sportif, qui nécessite plus de souffle). Ou encore physique (une meilleur qualité de peau, ne plus sentir l’odeur du tabac). Avec un objectif personnel vous arriverez mieux à trouver les ressources nécessaires à vous motiver.

2/ Se fixer une date. Pour vous motiver vous pouvez commencer en Novembre pendant le mois sans tabac. C’est une action que supporte notre association. Vous y retrouverez des conseils, des supports et aussi un professionnel dédié avec qui vous pourrez prendre RDV pour parler de votre projet d’arrêter le tabac. Après un mois de sevrage vous pouvez aussi vous dire que vous avez 5 fois plus de change d’arrêter pour de bon.

3/ L’annoncer à votre entourage. On trouve du soutient de la part des proches.

4/ Arrêter progressivement. A vous de voir si cette technique vous convient. Pour certains l’arrêt franc fonctionnera mieux. A vous de voir et de sentir avec quelle méthode vous vous sentez le plus à l’aise.

5/ Le patch et les gommes. Nathalie Latour explique qu’ils ont un taux d’efficacité de 50 à 70%. Vous pouvez être remboursé par la Sécurité Sociale. Le fait de se faire accompagner par un professionnel augmentent vos chances d’arrêter de fumer.

6/ La cigarette électronique. « On sait que les cigarettes électroniques sont 95% moins nocives que le tabac. Il y a quand même plus de 700.000 personnes qui ont arrêté de fumer grâce à la cigarette électronique. Donc, si c’est quelque chose qui fonctionne bien, il faut s’en emparer, d’autant que c’est quand même documenté étant moins nocif » termine par conclure Nathalie Latour.

 

Pour être accompagné par Le Pélican, contactez-nous :
Coordonnées du Pélican Savoie













Leave a Reply

Your email address will not be published.